Déniv

Entraînement à la course de montagne à La Réunion
 
AccueilFAQCalendrierS'enregistrerRechercherMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mon 1er Grand Raid - J'ai survécu !

Aller en bas 
AuteurMessage
PhilippeCrozet

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 42
Localisation : Saint Denis
Groupe Déniv' : Orange
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Mon 1er Grand Raid - J'ai survécu !   Dim 2 Nov - 18:08

Après 4 participations au semi-raid -et 4 années durant lesquelles je n'ai pas plié face aux "Alors tu passes quand au Grand raid ?"- j'ai enfin décidé de m'aligner sur la Diagonale !
Un choix personnel, qui m'a permis de m'aligner avec beaucoup de sérénité, de l'expérience, de la confiance ... et surtout de l'Envie ! En plus, 2008, c'est une année complète d'entraînement avec DENIV' et la présence d'un fan club de supporters à défier toute concurrence (copains + famille) !

Avant la course ...
Pas de bobos particuliers, si ce n'est une légère contracture au mollet gauche, qui a passé depuis (psychologique ?), et une cheville fragile mais renforcée après 8 séances de kiné (merci Julietta !). Je fais une sieste d'1h30 en fin d'après midi, et prend un bon plat de pâtes al dente avec mes amis de la DDE, à St Pierre; Il est 19h00 ...

Départ à St Philippe - dossard 1680
Je me place dans la première moitié du peloton, avec Stéphane et Yvan de la DDE; il y a aussi le Dénivien Mathieu (dossard 1681) qui me donne les dernières recommandations de l'ex dénivien Pascal Penot ! Un petit coucou à Eric et Ketty, et c'est parti ...
Nous traversons très vite St Philippe. Nous sommes nombreux; Bonjour Gino ! Sur le tarmac, quelques dommages collatéraux : une cape de pluie.. et une running !!! Je continue de trotter, entrecoupé de quelques courtes périodes de réccup, dans les lacets menant au kiosque à 700m d'altitude. Et là, c'est le drame ... Je m'arrête sur le bas côté car j'ai une ampoule ! La honte ! Comment cela a-t-il pu m'arriver ? J'ai pourtant testé mes chaussures sur les chemins ! Je pense qu'elles ne sont pas adaptées pour le bitume (et nous avons couru à toute allure!), et un peu trop grandes ... 1ere erreur; pale Je me dit que ça peut m'être fatal... Moi qui n'ai jamais d'ampoules, je me dit que c'est vraiment bête de commencer comme ça ... Je soigne le zafair tant bien que mal. Ascension du volcan en peloton; Pas de bouchons, beaucoup de coureurs malades (un conseil HABILLEZ VOUS !).

Volcan - Plaine des sables 30 Km 06h17:
Je suis en forme, je trouve pleins de connaissances et je traîne un peu. Mais je laisse le chrono de côté pour ma 1ere participation. Un coucou à Vivi du pointage, aux collègues de la DDE, et à mes amis défenseurs de la Plaine des Sable (Non aux Forages géothermiques !). Aïe. Ma poche d'eau ferme mal... Je ne l'a remplie pas et porte un bidon supplémentaire à la main.
Parcours superbe du volcan jusqu'à la RN. Je ne cours plus sur les 10 derniers Km avant Mare à boue, mon ampoule lé là ... Je fais un bout de route avec ma famille (chemin béton).

Mare Boue 50 Km 9h20 :
2 bonnes nouvelles : la présence du Dénivien Johan, qui va me préter sa poche d'eau (Alléluia !) et la présence d'infirmières. Je soigne mon pied !
Kerveguen plus ou moins seul et arrivée au Gîte pénible (apparemment pour tous les coureurs)

Gite du Piton des Neiges 62 Km 13h18
Descente prudente jusqu'au Bloc. Je reconnais bien le virage dans lequel je me suis tordu la cheville lors de la CIMASA ... (grrr). Très bon rythme sur le goudron pour rejoindre Cilaos, car il pleut.

Cilaos arrivée vers 15h15 :
Arrêt au gîte de la DDE : douche, cari poulet, réconfort et micro-sieste 15 min dans un vrai LIT ! Je change de chaussures (un vrai bonheur, des Oasics Trabucco) + Podologue. Le temps passe trop vite .... Départ à 18H10. Je fait équipe avec Serge qui ne connaît pas trop le sentier. Il pleut et la nuit tombe. galère. Gros Doute : suis-je assez habillé pour traverser Mafate par ce temps ? Allez Philippe ! vaille que vaille, c'est un trail aventure ... 2h pour rejoindre le pied du Taibit - 7 Km. c'est lent !!!

Pied du Taibit 76 Km 20h06
Je retrouve le dénivien Philippe. Nous allons faire pas mal de Km ensemble ! ascension en un peu moins de 2h environ. no problémo. Par contre je ressens un gros coup de mou du col à Marla. En fait, je ne tiens plus debout ! J'ai besoin de dormir. Je mets 1h pour descendre là ou je mets d'habitude 20 min... Petites pauses dans la descente; échange de sms pour se faire regonfler le moral. Et mince ! bientôt plus de batterie au téléphone !

Marla Arrivée, 82 Km à 23h07 :
Plus de place à l'abri. Heureusement il ne pleut plus ! J'utilise un sac poubelle en guise de matelas et m'enroule dans ma couverture de survie. Sleep je dors 1/2H, + 1h de repos mais le froid m'empêche de trouver un vrai sommeil réparateur. Je passe ensuite 1h à l'abri vers l'assistance (il fait meilleur) à "prendre soin de moi" : massages, chocolat chaud et soupe, rangement sac ... Je réveille Serge et nous repartons avec Philippe. Il est un peu plus de 02h00.
Je ne suis pas sûr que l'on marche bien vite (d'après Philippe, non !), mais je suis bien et profite de cette ambiance de fous ! Ces raideurs qui dorment sur le bas côté, le croassement des grenouilles à la Plaine aux sables ... Philippe ne souhaite pas traverser la rivière à 3 Roches de nuit
(c'est vrai que c'est dangereux). Il fait une sieste et me rattrapera à 2 Bras.

Roche Plate 95 Km 05h57 :
Avec le levé de soleil, le paysage dans Mafate est à couper le souffle. Je suis toujours en forme, c'est étrange d'être autant éveillé après tant d'heures sans sommeil. Moi qui aime dormir (8h minimum), je me surprend. A noter que j'ai pris du Guarana dans la nuit, c'est efficace !
Montée à Grand Place par le redouté mur de "Roche Ancrée". Je m'y engage sans trop d'appréhension, je l'ai reconnu 2 mois auparavant; Mais je passe doucement, en "gérant".

Grand Place 103 Km 09h05 :
Il fait chaud ! J'ai un nouveau compagnon de chemin, Dany, pas en grande forme mais très courageux ! La jonction avec Aurère est longue, et semée d'embûche (ha ! ces ravines !). Un signaleur fait la circulation sur la passerelle de Grande Ravine : 1 seule personne à la fois svp !

Aurère 112 Km 11H53 :
Bonjour Eric & Sebastien Folin, arrivés par la voie des airs ! Je ne reste pas trop car je suis en forme. Sauf accident, je suis capable de relier l'arrivée. Et si je pouvais être à St Denis avant Minuit ? Chiche ? Je double pour la énième fois la déivienne Claudine (1ere en catégorie par équipe, bravo !). Elle ne s'arrête pas si longtemps que moi au ravitos. Au 2/3 de la descente, je fais une chute, sans conséquence grave, mais ça me "calme" un peu. Peu après, un mafatais (hors course), en savate 2 doigts, me double en courant ! @

2 bras entrée : 13h53
Soin des pieds + cari poulet. Je reste 1h30 (je m'en rend compte en tapant ce récit) : C'est beaucoup TROP !!! A améliorer l'an prochain...

Traversée du Bras de Sainte Suzanne difficile, et mal identifiée, surtout pour ceux qui ne connaissent pas (si l'association GR me lit ...)
Ascension du "mur" de Dos d'âne avec Philippe en forme Olympique ... je ne sais pas en combien de temps, mais moins d' 1h20 sûr !
Surprise en haut : je retrouve mes parents, Marie T, 2 copains ...
Colette me double (1ere en équipe féminine, Bravo !)

Dos d'âne : 17h38
j'ai perdu Philippe, Je repars avec Dany. A la borne géodésique, au dessus de Dos d'âne, nous décidons de nous séparer, car il n'est pas à l'aise dans le noir. Je lui laisse une de mes 2 lampes frontales. Et commence la galère : de la boue, de la boue, et de la boue ... mes gants de cycliste seront d'un grand secours ! J'avance à un bon pas, sans plus. Arrivée au kiosque d'Affouche, on est censé pouvoir courir ... Hélas, la route est une vraie patinoire (3- 4 cm de boue j'ai jamais vu ça malgré mes nombreux entrainements dans le coin), et il y a un brouillard terrible. Je prends conscience que je pourrais peut être pas arriver avant minuit ...
et puis dans le "chemin Goyaviers" je m'enflamme, Je me laisse glisser dans la boue plutôt que de résister, je maintient mon centre de gravité très bas, et m'accroche de goyavier en goyavier tel un skieur ! je double plus de 50 coureurs ! Je n'ai pas de montre, mais sait que ça va être limite ... Arrivée à Colorado ...

Colorado 22H46 !!!
Waouh ! Il me reste 1h 15 pour terminer sur ce sentier que je connais assez bien ! Terrain humide et nuit complète ! Je donne tout, je n'ai pas mal aux jambes : Tout shuss !
Un copain vient à ma rencontre et fini de me booster. je termine sur la ligne en courant. Ma chérie est là ! mes parents, mon oncle et ma tante, mes copains sont là ! c'est génial ... nous sommes SAMEDI 23h49 !

Objectif atteint ! 761eme, 295eme sénior homme en 47H 49 min
Neutral

Partage d'émotions, douche et Massage. Barquette à emporter ... je m'effondre en arrivant à la maison.....
Ce fut une superbe course ! à refaire !
MERCI

Des photos : Marie T, Willy, Claudine, Colette, Philippe, Stephane, King, sans oublier Jaja et Patrick Parny !
http://www.crozet-photo.com/RAID2008/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crozet-photo.com
Pascal C
Invité



MessageSujet: Bravo   Lun 3 Nov - 13:32

Salut Philippe , c'est Pascal .....ton cousin...
Je tenais a te féliciter pour ta perf. Tu peux maintenant te dire :"JE L'AI FAIT".
J'espère un jour , moi aussi , rejoindre le club de ceux qui ont fait "la diago des dinguos!"
Sinon , bravo pour le récit de ta course , ça fait envie!!!
Bonne récup!!!!
A+
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon 1er Grand Raid - J'ai survécu !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Raid des dentelles
» Grand Raid des dentelles
» votre avis parcours grand raid de la réunion en 3D
» Le Grand Raid des Pyrénées - Tricycle
» Grand Raid Cristalp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Déniv :: Entraînements Club :: Les récits de vos sorties-
Sauter vers: